Un site du centreleonberard.fr

Cancer du pancréas

Messages clés


  • Le cancer du pancréas est un cancer relativement rare (1,8 % des cancers en France) avec 9040 nouveaux cas de cancers en 2011.

  •  Le tabac est un facteur de risque environnemental reconnu pour le cancer du pancréas (Groupe 1 du CIRC).

  • En octobre 2015, la consommation de viande rouge a été classée par le CIRC comme probablement cancérogène pour l’homme (Groupe 2A). Les données les plus solides, quoique demeurant limitées, indiquant une association avec la consommation de viande rouge, concernent le cancer colorectal. Il existe également des données indiquant des liens avec le cancer du pancréas et le cancer de la prostate.

  • Avec des indications limitées l’alcool a été retenu par le CIRC comme facteur de risque de survenue de cancer du pancréas.

  • D’autres facteurs sont débattus tels que l’obésité, un régime alimentaire riche en glucides et en viande et pauvre en fruits et légumes et la consommation excessive d’alcool.

  • L’excès d’alcool peut provoquer des pancréatites chroniques, qui sont un facteur favorisant le développement du cancer du pancréas.

  • Seuls 5 à 10% des cas de cancer du pancréas seraient expliqués par des prédispositions génétiques familiales.

Réduire

Cancer du pancréas : présentation et épidémiologie

Le pancréas est une glande située derrière l’estomac. Cet organe se compose d’une partie "exocrine", produisant des enzymes nécessaires à la digestion, et d’une partie "endocrine", fabriquant diverses hormones dont l'insuline. Le cancer du pancréas exocrine représente la grande majorité des cas de cancers pancréatiques, les cancers du pancréas endocrine étant 20 fois moins fréquents.
Le cancer du pancréas est un cancer relativement rare qui représente 1,8 % des cancers en France, avec 9040 nouveaux cas de cancers tous sexes confondus en 2011 (France). Il touche plus fréquemment les hommes que les femmes (taux d’incidence de 7,7 contre 4,7 cas pour 100 000). Entre 1980 et 2005, l’incidence a augmenté de 3,8 % chez les femmes, de 2,0 % chez les hommes. L'âge moyen du diagnostic du cancer du pancréas se situe vers 70 ans (INCA, 2012).
Au niveau mondial, le nombre de cas de cancer du pancréas est estimé à 278 684, tous sexes confondus, avec un nombre de décès de 266 669 par an (Globocan, 2008).

Cancer du pancréas et environnement

 Facteurs de risque avérés

  •  Tabac

Des indications suffisantes de cancérogénicité chez l'Homme (groupe 1 du CIRC) ont été mises en évidence entre tabagisme et cancer pancréas (CIRC, 2009). Le tabac multiplie par 3 le risque de cancer du pancréas et est responsable de 21 % des décès (Lynch, 2009). Le risque de cancer du pancréas augmente avec la consommation de tabac : 2% pour une cigarette fumée par jour et 62% pour 20 cigarettes fumées par jour. La durée du tabagisme accroît aussi le risque, 1% par année de tabagisme et 16% après 10 ans de consommation (Vrieling, 2010). Une récente étude cas-témoins réalisée à partir de la cohorte EPIC montre que le taux plasmatique de cotinine, utilisé comme biomarqueur de l’exposition au tabac, est retrouvé en concentration élevée chez les patients atteints de cancer du pancréas (Leenders, 2012).
La consommation de tabac non fumé (chique de bétel et de noix d’arec) classée comme cancérogène certain (Groupe 1) par le CIRC, en 2009 augmente aussi le risque de cancer du pancréas (CIRC, 2009). La chique de bétel et de noix d’arec est une pratique très répandue en Asie. Elle se compose de feuilles de bétel (de la pipéracée grimpante Piper betle), de noix d’arec (de l’aréquier Areca catechu), et de chaux éteinte (essentiellement de l’hydroxyde de calcium), à quoi l’on ajoute souvent du tabac.

Facteurs de risque débattus

D’autres facteurs de risque sont suspectés d’être en lien avec le risque de cancer du pancréas, mais les données scientifiques disponibles sont insuffisantes pour conclure. Il s’agit de facteurs nutritionnels et professionnels.

Facteurs nutritionnels 
  •  Alcool

Une consommation excessive et régulière d’alcool augmenteraient le risque de cancer du pancréas, en favorisant le développement d’une inflammation chronique locale (pancréatite), mais les résultats sont actuellement controversés (Go, 2005 ; Boffetta, 2006). Par ailleurs, les experts des monographies du CIRC s’accordent à considérer qu’il n’y a probablement pas d’association entre consommation d’alcool (seule) et cancer du pancréas (CIRC, Vol 100 E, 2012).

  • Obésité et activité physique

La surcharge pondérale est associée à une augmentation de risque du cancer du pancréas.
Pour une augmentation de l’IMC (Indice de Masse Corporel) de 5 kg/m², l’augmentation de risque de cancer pancréatique est estimée à environ 14 % (RR Hommes=1,13, IC 95% (1,04-1,22) ; RR femmes=1,10-IC95% (1,04-1,16)) (Aune, 2012). Si l’augmentation de risque associée au surpoids et à l’obésité est jugée convaincante pour le cancer du pancréas, les preuves pour une association avec un déficit en exercice physique sont limitées (WCRF/AICR, 2012).

  • Viande rouge

De nombreuses études se sont intéressées au lien entre cancer du pancréas et consommation de viande rouge. Les résultats sont contradictoires et les études ne sont pas unanimes sur l’existence d’un lien avec un régime riche en viande rouge (Larsson, 2006).

  • Alimentation supplémentée en folate

Le rôle des folates dans la synthèse et la réparation d’ADN est démontré. Une récente méta-analyse s’appuyant sur 6 études de cohortes et 4 études cas-témoins soutient l'hypothèse que l’apport alimentaire en folates peut jouer un rôle protecteur dans le développement du cancer du pancréas (Lin, 2013).

  • Café

Une relation avec la consommation de café, autrefois débattue, est considérée comme peu probable en l’état actuel des connaissances (WCRF/AICR, 2007).

  • Diabète

Au moment du diagnostic de cancer du pancréas, un diabète est présent chez 40 à 60% des patients. Les chercheurs se demandent donc s’il existe un lien entre les deux maladies, et si le diabète est une cause ou une conséquence de cancer du pancréas. Actuellement, les données sont insuffisantes pour conclure, mais le diabète est un facteur de risque de cancer du pancréas (Elena JW, 2012).
 

Facteurs professionnels

  •  Rayons X et rayonnements g

Des études ont montré une association positive entre l’exposition aux rayons X et rayonnementsg  et le cancer du pancréas (Preston, 2007). Mais aucune indication significative d'une relation dose-réponse ne permet l’établissement de preuves suffisantes (CIRC, vol 100D, 2012).

  • Pesticides

Concernant les pesticides, des résultats contradictoires ont été obtenus dans des populations agricoles. Une seule étude a mis en évidence des associations positives entre expositions aux pesticides et cancer pancréatique (Bassil, 2007). Mais ces résultats restent controversés et d’autres études sont nécessaires pour les valider (Andreotti, 2009).
L’expertise collective de l’Inserm de juin 2013 constate le peu de résultats expérimentaux disponibles mais souligne qu’une attention particulière doit être portée aux pesticides susceptibles d’activer les voies oestrogéniques au niveau pancréatique (Inserm, Expertise collective, 2013).

  • Autres sources d’exposition

Divers facteurs professionnels sont suspectés de jouer un rôle dans la survenue de cancer du pancréas exocrine, tels que des solvants, des métaux comme le nickel ou le chrome, la silice
ou des insecticides organochlorés, ou encore l’amiante et les radiations ionisantes (Alguacil, 2000 ; Ji, 2001 ; Ojajarvi 2000 ; Seilkop 2001). Le rôle des amines aromatiques a également été suggéré à travers les risques associés au tabac, à la consommation de viande, et à certaines expositions professionnelles (Huguet, 2010). Tous ces résultats nécessitent d’être confirmés par des études complémentaires.

Facteurs génétiques

Dans de rares cas (5%), il existe des prédispositions héréditaires aux cancers du pancréas (gènes encore non identifies). Le cancer pancréatique peut se développer dans le cadre de prédispositions à d’autres tumeurs tels que les gènes : BRCA2 pour les cancers du sein et de l’ovaire héréditaire et p16 pour les mélanomes multiples familiaux (Grover, 2010)

Evolutions récentes 

Les facteurs de risque environnementaux du cancer du pancréas demeurent actuellement méconnus.
http://www.fondation-arc.org/A-la-Une/cancer-du-pancreas-ou-en-est-la-recherche.html  



Auteur : Unité Cancer et Environnement

Relecteurs :

Pr Michel RIVOIRE : Oncologue, chirurgien, Centre Léon Bérard

Pr Emmanuel MITRY : Oncologue médical, Institut Curie

 

Pour aller plus loin

Mise à jour le 26 févr. 2016

Avec le soutien

Respect de la charte HONcode

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Vérifiez ici.

Dernières actualités