Un site du centreleonberard.fr

Synthèse des niveaux de preuves scientifiques sur la relation entre l'alimentation, la nutrition, l'activité physique et le risque de cancer (WCRF, 2015)

 

 
Alimentation nutrition et activité physique
 
Localisation du cancer
 
Niveau de preuve

Aliments contenant des fibres alimentaires

Colorectal (2011)

↘ convaincant

Aflatoxines

Foie (2015)

↗ convaincant

Légumes (non féculents)1

Cavité buccale, Larynx, Pharynx(2007)
Oesophage (2007),
Estomac (2007)

↘ probable
↘ probable
↘ probable

Légumes appartenant au genre Allium (poireau, oignon…)

Estomac (2007)

↘ probable

Ail

Colorectal (2011)

↘ probable

Fruits2

Cavité buccale, Larynx, Pharynx(2007) 
Oesophage (2007)
Poumons (2007)
Estomac (2007)

↘ probable
↘ probable
↘ probable
↘ probable

Viandes rouges

Colorectal (2011)

↗ convaincant

Viandes transformées

Colorectal (2011)

↗ convaincant

Poissons salés selon la tradition cantonaise

Nasopharynx (2007)

↗ probable

Aliments riches en calcium3

Colorectal (2011)

↘ probable

Sel et aliments salés

Estomac (2007)

↗ probable

Aliments à fort index glycémique

Endomètre (2013)

↗ probable

Eau contenant de l’arsenic

Poumon (2007)
Peau (2007)

↗ convaincant
↗ probable

Maté (infusion traditionnelle des Amérindiens)

Oesophage (2007)

↗ probable

Boissons alcolisées4

Cavité buccale, Pharynx, Larynx(2007)
Oesophage (2007)
Foie (2015)
Colorectal (2011)
Sein avant/après ménopause (2010)
Rein (2015)

↗ convaincant
↗ convaincant
↗ convaincant
↗ convaincant/↗ probable
↗ convaincant
↘ probable

Café

Foie (2015)
Endomètre (2013)
Pancréas (2012)

↘ probable
↘ probable
Effet peu probable

Bêta-carotène5

Poumon (2007)
Prostate (2014)
 Peau (2007)

↗ convaincant
Effet peu probable
Effet peu probable

Activité physique6

Colorectal (2011)
Sein après ménopause (2010)
Endomètre (2013)

↘ convaincant
↘ probable
↘ probable

Adiposité corporelle7

Oesophage (2007)
Pancréas (2012)
Vésicule biliaire (2015)
Foie (2015)
Colorectal (2011) 
Sein avant ménopause (2010)
Sein après ménopause(2010)
Endomètre (2013)
Vésicule biliaire
Ovaire (2014)
Prostate (2014)
Rein (2015)

↗ convaincant
↗ convaincant
↗ probable
↗ convaincant
↗ convaincant
↘ probable
↗ convaincant
↗ convaincant
↗ probable
↗ probable
↗ probable
↗ convaincant

Taille à l’âge adulte8

Colorectal (2011)
Sein après ménopause (2010)
Ovaire (2014)
Pancréas (2012)
Sein avant ménopause (2010)
Prostate (2014)
Rein (2015)

↗ convaincant
↗ convaincant
↗ convaincant
↗ probable
↗ probable
↗ probable
↗ probable

Poids élevé à la naissance

Sein avant ménopause (2010)

↗ probable

Allaitement

Sein avant ménopause (2010)
Sein après ménopause (2010)

↘ convaincant
↘ convaincant

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1- Niveaux de preuves établis pour les aliments contenant des caroténoïdes et les risques de cancers de la cavité buccale, du pharynx et du larynx ; pour les aliments à base de vitamine C et de bêta-carotène et le risque de cancer de l’œsophage.

2- Niveaux de preuves établis pour les aliments contenant des caroténoïdes et les risques de cancers de la cavité buccale, du pharynx, du larynx et du poumon ; pour les aliments contenant du bêta-carotène et le risque de cancer de l'œsophage ; pour les aliments contenant de la vitamine C et le risque de cancer de l’œsophage

3- Niveaux de preuves établis à partir d'études sur le lait et les compléments alimentaires pour le cancer colorectal

4- Pour le cancer du foie, niveaux de preuves établis  à partir d'études sur des consommations d'alcool supérieures ou égales à 45 grammes par jour (environ 3 verres par jour).

Pour les cancers du côlon et du rectum  niveaux de preuves établis chez les hommes et probable chez les femmes. Niveaux de preuve établis  à partir d'études sur des consommations d'alcool supérieures à 30 grammes par jour (environ 2 verres par jour) pour le cancer du rein.

5-Niveaux de preuves établis à partir d'études sur des compléments alimentaires contenant des doses élevées et consommés par les fumeurs et le cancer du poumon. Pour e cancer colorectal, niveaux de preuves établis chez les hommes et niveau de preuve probable chez les femmes. Pour le cancer du rein, niveaux de preuve établis à partir d'études sur des consommations d'alcool supérieures à 30 grammes par jour (environ 2 verres par jour)

6- Risque convaincant pour le cancer du côlon et pas pour le cancer du rectum.

7- Risque convaincant pour le cancer de l’œsophage  non à cellules squameuses. Augmentation du risque probable pour le cancer de la prostate avancé et non pour le cancer de la prostate localisé.

8-  Taille à l’âge adulte  Niveau de preuve peu probable sur le risque de cancer. Il est un marqueur de facteurs génétiques, environnementaux, nutritionnels et hormonaux qui affectent la croissance pendant la période à partir de la conception à la fin de la croissance.

 

↘ convaincant = diminution du risque avec un niveau de preuve scientifique convaincant
↘ probable = diminution du risque avec un niveau de preuve scientifique probable
↗ convaincant = augmentation du risque avec un niveau de preuve scientifique convaincant
↗ probable = augmentation du risque avec un niveau de preuve scientifique probable
Effet peu probable : effet substantiel sur le risque peu probable


 

Pour aller plus loin

Mise à jour le 24 août 2016