Un site du centreleonberard.fr

Lexique

Cette rubrique met à votre disposition des définitions claires et accessibles de certains termes, expressions et sigles scientifiques ou techniques présents sur le site.

Si vous rencontrez des problèmes de compréhension de certains mots ou expressions qui ne sont pas dans le lexique, n'hésitez pas à nous contacter.

Les définitions de ce lexique proviennent de différentes sources. Lorsque les définitions de sources externes de références reconnues étaient adéquates, elles ont été utilisées et la source est indiquée. Dans le cas où les définitions adéquates n'étaient pas disponibles, l'Unité Cancer Environnement a fournit elle-même ses propres définitions.

Des définitions ont été traduites à partir de sources en anglais (Medline Plus, OMS, CIRC).

Sélectionnez la lettre de votre choix :

Lésion proliférative
lésion constituée de cellules se divisant rapidement et dont le risque de cancérisation est élevé, par rapport à une lésion non proliférative (terme issu du verbe proliférer).
Lessivage
migration en profondeur des éléments minéraux du sol sous l’effet des eaux de pluie (Source : glossaire Afsset, 2006).
Leucémie
cancer du sang. Les leucémies sont classées selon le type de globules blancs (myéloïdes, lymphoïdes) atteints et la vitesse d’évolution de la maladie (aigüe, chronique)
Leucémie aigüe myéloïde
Prolifération des cellules jeunes normalement destinées à devenir des polynucléaires, des monocytes, des plaquettes ou encore des globules rouges. Plus rares chez l'enfant (20 % des leucémies), elles s'observent davantage chez l'adulte. La classification des différents types de leucémies myéloïdes aiguës repose sur l’aspect des blastes (cellules jeunes non arrivées à maturation) et l’expression variée d’antigènes à leur surface mais aussi sur la présence de certaines anomalies chromosomiques.
Leucémie aigüe non lymphocytaire
leucémie à évolution rapide caractérisée par la prolifération de blastes, cellules précurseurs d’une variété de globules blancs
Leucémie myéloïde chronique
Prolifération des globules blancs de la série des granulocytes (polynucléaires) associée à une anomalie chromosomique précise (le chromosome de Philadelphie) où une partie du chromosome 9 se fixe sur le chromosome 22, entraînant la transformation maligne des cellules
Leucémies aiguës lymphoblastiques
Les LAL se développent à partir de la famille des lymphocytes, avec des formes « jeunes » (les blastes) de cellules anormales. La LAL atteint l’enfant dans 80 % des cas, provoquant fatigue, fièvre, amaigrissement et tendance aux saignements. Une numération sanguine et une ponction de moelle osseuse sont indispensables au diagnostic. Le traitement consiste en une chimiothérapie adaptée, en quatre phases sur 18 mois. Le taux de guérison dépasse 80 %. Les LAL de l’adulte (20% des cas) ont un moins bon pronostic que les LAL de l’enfant
Leucémies lymphoïdes chroniques
Accumulation anormale de la lignée lymphoïde avec un taux anormalement élevé de lymphocytes dans le sang. Les lymphocytes atteints sont dans la grande majorité des lymphocytes de type B, peu différents des cellules normales. Ces leucémies sont peu évolutives, surviennent le plus souvent après 60 ans, et de pronostic assez favorable dans la majorité des cas.
Leucoplasie
Affections cutanées pré-cancereuses se manifestant par des plaques blanches au niveau des muqueuses buccales et parfois génitales causées par des irritations chroniques et associées à la consommation de tabac (Source : Fondation Skin Cancer, skincancer.org).
Lindane
forme la plus commune de la famille des hexachlorocyclohexanes (HCH). C’est un insecticide à large spectre dont l’utilisation a été interdite en France depuis 1998 pour les usages agricoles et assimilés. Le lindane est également utilisé dans des produits pharmaceutiques dans la lutte contre la gale et la pédiculose et dans des produits antiparasitaires vétérinaires (Source InVS).
Lixiviation
La lixiviation correspond à la percolation lente de l'eau à travers le sol, accompagnée de la dissolution des matières solides qui y sont contenues. Le liquide résultant est le lixiviat. Par exemple, l'eau peut ainsi se charger en substances toxiques lors de la traversée des sols ayant servi de décharges, ou des sols contenant des nitrates en quantité.
Lymphocyte
Globule blanc du sang et du tissu lymphoïde responsable de l’immunité spécifique. Le lymphocyte B est une cellule qui demeure dans la moelle osseuse ou dans les organes lymphatiques jusqu’à ce qu’elle parvienne à maturité. Le lymphocyte T est une cellule qui migre vers le thymus pour poursuivre son développement.
Lymphomes de Hodgkin
Maladie caractérisée par la présence de certaines cellules anormales dans les ganglions lymphatiques (les cellules de Sternberg). C’est essentiellement, mais non exclusivement, une maladie de l'adulte jeune, surtout entre 20 et 40 ans.
Lymphomes non-hodgkiniens
Tumeurs cancéreuses qui se développent dans les ganglions lymphatiques et parfois dans différents organes (rate, foie, etc.). Les lymphomes non hodgkiniens correspondent à un ensemble hétérogène de sous-groupes tumoraux. La classification des lymphomes est complexe, reposant principalement sur l'aspect de la tumeur et sur le type (B ou T) des lymphocytes malades. La connaissance précise du sous-groupe de lymphome est importante car la présentation clinique, le pronostic et la réponse au traitement diffèrent selon ces entités.
31 juil. 2018

Rejoignez-nous sur Facebook

J’aime la page Cancer Environnement

Avec le soutien

Respect de la charte HONcode

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Vérifiez ici.